[phpBB Debug] PHP Notice: in file /var/www/templehoradrim.fr/includes/connexion.php on line 8: mysql_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:50544 Library:50625
 Le mythe de l’aurore - Temple Horadrim • Diablo

Membres
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

J'ai oublié mon mot de passe
Créer son compte.
Connexion automatique



Le Temple

Dossiers

Vidéos


Le mythe de l’aurore

Le Mythe de l'aurore
Livre de Cain

« Avant le commencement, il y avait le vide. Rien. Pas de chair. Pas de roches. Pas un souffle. Pas un bruit. Pas de lumière. Pas d’obscurité.

Rien, excepté une perle parfaite.

En cette perle dormait un puissant, insondable esprit ; le tout premier, Anu. Fait de diamants étincelants. Anu était la somme de toute chose : bien et mal, lumière et ombre, physique et mystique, joie et tristesse ; tout se reflétait à travers les facettes en cristal de son être. Et, dans son état de rêve éternel, Anu considérait lui-même, l’ensemble de ses myriades de facettes. Recherchant un état d’entière pureté et de perfection, Anu rejeta alors tout le mal en lui. Toute dissonance avait disparu. Mais qu’en était-il de l’aspect rejeté de son être ? La part sombre de son être, les aspects torrides de la haine et de l’orgueil ? Ceux-ci ne pouvant pas rester dans un état de séparation, toute chose attirant une autre. Toutes les parts dessinaient un ensemble. Ces parts brisés s’assemblèrent pour former la bête, le dragon. Tathamet, c’était son nom ; il respirait une mort sans fin et  une noirceur démoniaque de part ses 7 têtes dévorantes. Le Dragon était composé uniquement des aspects rejetés d’Anu. Leur somme finale devint le démon originel, duquel tout le mal viendra finalement à se propager à travers son existence.

Bien qu’étant alors des êtres séparés, Anu et Tathamet furent emprisonnés ensemble à l’intérieur des sombres entrailles de la Perle. Ils se battirent l’un contre l’autre dans un affrontement sans fin entre ombre et lumière pendant des âges indéfinis.


Le guerrier de diamant et le dragon à 7 têtes prouvèrent leur équivalence du fait qu’aucun n’arrivait à remporter le combat, celui-ci durant sans fin jusqu’au moment ou l’énergie des deux adversaires, à peine épuisé après d’innombrables millénaires de confrontation, déclenché par leur fureur engendra une explosion de lumière et de matière si grande et si terrible qu’elle donna naissance à l’univers autour de nous.

Toutes les étoiles au dessus et l’obscurité qui les lie. Tout ce que nous touchons. Tout ce que nous ressentons. Tout ce que nous connaissons. Tout ce qui est inconnu. Tout cela continue à travers la nuit et le jour, dans le reflux et les flots des marées des océans et dans la destruction du feu et la création des plantes. Tout ce dont nous sommes conscient, et ce dont nous sommes complètement inconscients, fut créé avec la mort d’Anu et du dragon, Tathamet.

Dans l’épicentre de réalité se trouve Pandemonium, la cicatrice de la violente naissance de l’univers. A son chaotique centre repose le cœur de la création, un joyau unique, gigantesque : L’œil d’Anu, la Pierre Monde. C’est la pierre de la fondation de tout lieu et temps,  une liaison de réalités et de vastes, indicibles possibilités.

Anu et Tathamet ne sont plus, et malgré tout, leurs essences distinctes imprègnent l’univers naissant et finalement deviennent le soubassement de ce que nous considérons comme le Paradis et les Enfers ardents.

La colonne vertébrale étincelante d’Anu tomba dans les ténèbres profondes. Au bout d’âges innombrables, elle forma l’Arche de Cristal, autour de laquelle le paradis se forma. Bien qu’Anu ne fût plus là, quelques résonnances de lui restèrent inscrites dans l’Arche sainte. Des esprits en sortirent, étincelants, des Anges de lumière et de son qui incarnaient les aspects vertueux de celui qui auparavant fut. Néanmoins, malgré la grâce et la beauté de ce royaume resplendissant, il lui manquait la perfection de l’esprit d’Anu. Celui ci était passé dans un endroit bienveillant au delà de cet univers brisé ; un paradis duquel rien n’est connu et malgré tout représente peut être le plus grand secret de la création. 

 

Désiré, mais inimaginable »

Anu

Anu est dit comme étant le premier être à exister, proche de l’appellation de l’être suprême (« Dieu ») datant l’existence même de l’univers actuel de Diablo.

Il est dit qu’Anu passa depuis dans un royaume supérieur après sa confrontation avec Tathamet, qui fit apparaitre les sept démons des enfers ardent. Les vestiges de l’essence  d’Anu ainsi que les restes de son pouvoir son contenus dans l’arche de cristal, celle-ci étant faite de la colonne vertébrale d’Anu de part laquelle sont créés les Anges, et la Pierre monde formée de l’œil d’Anu et retenant des puissances primaires pouvant forger et façonner des mondes entiers sans aucune limite.

Les puissants archanges du conseil d’Angiris, dirigeants des cieux du paradis sont présentés comme les 5 représentations des vertus principales d’Anu : Justice, Espoir, Sagesse, Destin et Valeur.


Tathamet

Tathamet est un dragon à 7 têtes purement démoniaque, empli de mal. Il était connu comme étant le démon originel et fut créé par la séparation qu’Anu réalisa ; se libérant du mal empli en lui, bien avant l’existence du monde de Sanctuary.

Après avoir été longtemps séparés l’un de l’autre, Tathamet et Anu furent tout deux emprisonnés dans un même endroit. Ils se battirent l’un contre l’autre durant un temps infiniment long. Ils finirent par se détruire l’un l’autre, causant l’univers à sa création.

Après sa mort, Tathamet donna naissance aux sept grands démons, chacun étant formé de l’une des têtes du dragon tandis que son corps devint les fondations des enfers ardents.

Parmi les 7 têtes, les trois plus imposantes devinrent Diablo, Mephisto et Baal, et les quatre autres Azmodan, Belial, Andarielle et Duriel.




Le lecteur requiert Flash