[phpBB Debug] PHP Notice: in file /var/www/templehoradrim.fr/includes/connexion.php on line 8: mysql_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:50544 Library:50625
 Boss - Temple Horadrim • Diablo

Membres
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

J'ai oublié mon mot de passe
Créer son compte.
Connexion automatique



Le Temple

Dossiers

Vidéos


Boss

Blood Raven

Blood Raven fut un héros rogue de la guerre contre Diablo et réapparut comme un chef d’une armée de morts-vivants dans un cimetière près du monastère des rogues. De son vivant, Bloodraven était un capitaine des rogues dans la bataille contre Diablo à Tristram. Akara a expliqué qu’elle avait senti que Bloodraven avait ramené une influence maléfique avec elle, qui mena finalement à sa corruption par Andariel. Aussi bien Charsi et Kashya ont fait écho à ce témoignage, et émis l’avis que, quand bien même elles furent toutes les deux de proches amies de Bloodraven, cette dernière devait être détruite pour empêcher la corruption de s’étendre. Kashya a suggéré qu’elle avait rejoint l’état de mort-vivant, bien qu’elle fut en réalité un démon. En tant qu’archère rogue, Bloodraven utilisait des attaques à distances enchantées par le feu. Elle était très mobile et plutôt rapide, préfèrent garder ses distances, et restait rarement trop longtemps à la même place. Elle était également capable d’invoquer des morts affamés à son aide. Lorsqu’elle mourut, elle libéra de nombreux arcs électriques qui tuèrent tous les morts-vivants autour de son cadavre.

Rakanishu

Rakanishu est le boucher (une classe de démons) protecteur des Pierres de Cairn, au « Champ de Pierres », à l’Acte I.

 

 

Griswold

Griswold était le forgeron de Tristram. Il vendait des armes et armures magiques ou non au joueur, et il était capable de les réparer pleinement. Lors du massascre de Tristram, Griswold est converti en un mort-vivant très solide, mais aussi très lent.

 

 

 

La Comtesse

La Comtesse est la cheftaine de la Tour Oubliée, une quête optionnelle que le joueur peut faire à l’Acte I (la tour se trouve au Marais Sombre). Les récits de l’Acte I parlent d’une Comtesse qui se baignait dans le sang d’une centaine de vierges sacrifiées, et qui a été finalement enterrée dans sa tour. C’est une analogie directe à la sanglante histoire d’Élisabeth Báthory qui a existé.

 

Le Forgeron

Le Forgeron est un armurier démoniaque qui a choisi de travailler au monastère des Rogues. Il garde un artefact utile à tout bon forgeron, le Marteau d’Horadrim. Physiquement, c’est un Overlord (classe de monstre de Diablo 1) graphiquement amélioré.

 

 

Andarielle, Reine des Enfers

Andariel est l’un des quatre démons moindres et la seule de nature féminine des sept puissances de l’enfer. C’est une succube du monde souterrain qui fut envoyée par Diablo pour envahir la citadelle des sœurs de l’œil aveugle (connues sous le nom de rogues). Elle devait fermer le passage des montagnes vers les contrées orientales d’Aranoch, de sorte que nul ne put suivre Diablo, sous son déguisement du sombre vagabond et l’empêcher de libérer son frère Baal du tombeau de Tal Rasha. Durant l’assaut du monastère des rogues, de nombreuses sœurs furent abattues et d’autres, comme Bloodraven (Sangcorbeau) furent corrompues pour servir la reine des succubes. Les rogues survivantes s’échappèrent du monastère et se dispersèrent au travers des terres sauvages, bien que la majorité formât le camp des rogues, faisant vœu de combattre Andariel et de regagner leur foyer ancestral. Elle est connue en enfer comme la vierge de l’Angoisse, et est la fille de Lilith et la petite-fille de Méphisto, seigneur de la Haine. D’antiques textes Horadrims témoignent qu’Andariel et les autres démons moindres renversèrent jadis les trois démons premiers – Diablo, Méphisto et Baal –les bannissant des enfers vers notre monde. Cette trahison pesant contre elle, la présence d’Andariel en Sanctuary ne peut que signifier que les forces des enfers sont de nouveau rangées derrière Diablo et ses frères. Comme il est clair que la vierge de l’angoisse agit pour le compte de Diablo pour empêcher de le suivre vers l’est, il est également clair qu’elle doit être détruite pour que le seigneur de la Terreur puisse être arrêté. Andariel se trouve dans la quatrième profondeur des catacombes. Les antichambres avant sa salle du trône sont emplies de serviteurs démoniaques et morts-vivants.

Vidéo combat: http://www.youtube.com/watch?v=FN5ZU4p8O2Y&hd=1

Radament

Bien qu’ayant été un noble Horadrim de son vivant, Radament le déchu sert à présent les démons premiers d’au-delà de la tombe. Préoccupé de ressusciter son propre corps à l’aide de la chair des vivants, Radament se fit embaumer, comme la plupart des autres Horadrims, en replaçant la plus grande partie de ses organes internes avec ceux de divers animaux. On croyait que cela accroissait le pouvoir spirituel des défunts et les aidait dans l’au-delà. Radament a élu domicile dans les égouts sous la cité portuaire de Lut Gholein. De cette cachette, Radament et ses serviteurs s’attaquent la nuit aux citadins sans méfiance, pour approvisionner Radament en corps frais afin de ranimer son propre corps. Radament a fait de nombreuses victimes, incluant le fils et l’époux d’Atma.

 

L’Invocateur

Jadis un sorcier du clan Vizjerei, ce magicien – comme bien d’autres héros et aventuriers – est venu à Tristram pour combattre les serviteurs de Diablo dans les catacombes sous la cathédrale. Toutefois, comme nombre de héros qui combattirent le seigneur de la Terreur, le sorcier dut payer le prix fort : il perdit une grande part de sa santé mentale en raison de l’influence corruptrice de la terreur. Le sorcier voyagea jusqu’à Lut Gholein pour trouver le sanctuaire des arcanes mystique du grand mage Horazon. À force de palabres, il parvint à s’introduire au palais, où il trouva le portail vers le sanctuaire, caché au cœur de ses caves. Il franchit le portail, mais, ce faisant, il ouvrit une fissure dans le palais, permettant à des cohortes de démons (qui avaient été réduits en esclavage et enfermés dans le sanctuaire des arcanes) d’envahir le palais dont ils massacrèrent les gardes et les femmes du palais. Ce qui advint après cela n’est pas clair. Certains disent que le sorcier, qui se nommait maintenant l’invocateur, devint fou en raison de sa nouvelle puissance et tenta de maîtriser les pouvoirs du sanctuaire (prenant la place et usurpant l’identité de Horazon) au prix de son âme et de sa propre santé, bien que cela n’explique pas ce qui était arrivé à Horazon. D’autres prétendent que c’est l’esprit de Horazon lui-même qui prit possession du sorcier, dans le but de régner à nouveau sur Sanctuary. Apparemment, Drognan et l’invocateur se connaissaient, étant tous les deux des mages Vizjereis. Drognan parle de l’invocateur comme « l’un de mes camarades que je croyais mort à Tristram ». Après que l’invocateur fut tué par un aventurier, Deckard Cain lui dit que l’invocateur fut probablement entraîné vers les enfers par les démons auxquels il était lié, et le mit en garde contre la pratique de la magie démoniaque. Il semble que le destin n’ait pas été tendre à l’égard des héros qui prirent par à la bataille contre Diablo à Tristram. Aussi bien le guerrier (devenu le sombre vagabond) que la rogue (Bloodraven) tombèrent sous une influence maléfique et il semble que le sorcier se soit également fourvoyé. Le grand invocateur Vizjerei, Horazon, aménagea sa tanière sous les sables de Lut Gholein. Voyant que les démons étaient des adversaires retors et rusés, qui méritaient d’être torturés et réduits en esclavage, il perfectionna ses capacités pour les contrôler aussi complètement que possible. Ces prouesses comme puissant invocateur sont bien connues, mais Horazon craignait secrètement que les seigneurs de l’enfer tentent de les punir pour avoir réduit leurs frères en esclavage. La création du sanctuaire des arcanes fut une tentative pour embrouiller et tenir éloigné de son cercle d’invocation les mages rivaux, les voleurs trop curieux et même les démons moindres. L’invocateur crut qu’il pouvait plier les forces maléfiques à sa volonté. Ce qu’il ignorait c’est que le mal se sert des hommes et non l’inverse…

Duriel

Alors que la guerre du Péché se déroulait lentement au fil des siècles, beaucoup, aux enfers, commencèrent à se demander pour quoi ils se battaient exactement. Les démons moindres commencèrent à se fatiguer de ce flux et reflux incessant de la marée en faveur des mortels, ainsi que des machinations élaborées des démons premiers - Diablo, Baal et Méphisto. Les démons moindre languissaient de revenir aux jours épiques du grand conflit et de faire à nouveau le siège aux portes des hauts cieux. Deux des démons moindres, Azmodan et Belial, virent dans cette situation une chance de renverser les démons premiers et de prendre le contrôle des enfers pour leur propre compte. Les deux seigneurs démons conclurent un pacte avec Andariel et Duriel - ainsi qu'à leurs frères inférieurs - leur assurant que l'humanité n'empêcherait pas la victoire finale des enfers. Azmodan et Bélial mirent au point un plan pour mettre fin au blocage et obtenir la victoire dans la guerre du Péché, pour finalement porter le flambeau du grand conflit jusqu'à la catastrophe finale. Ainsi, une grande révolte commença alors que tous les enfers partaient en guerre contre les Trois, cherchant à les précipiter dans l'exil noir. Au cours des deux siècles qui suivirent, les trois frères emprisonnés concentrèrent leurs pouvoir démoniaques sur la corruption des pierres d'âmes qui les liaient au plan des mortels et commencèrent à influencer tous les humains à proximité. Méphisto fut le premier à être enfermé et, par conséquent, fut le premier à se libérer de ce lien. Sa colère contre ceux qui l'avaient mis dans une situation si difficile fut rapide et impitoyable. En châtiment de la part qu'il avait prise à l'exil noir qui envoya les démons premiers sur le plan des mortels, Duriel fut laissé par Baal pour garder le tombeau de Tal Rasha. Aigri par cette nouvelle situation de servitude solitaire, le seigneur de la Douleur a pris le sang et l'âme de nombreux aventuriers téméraires.

Vidéo combat: http://www.youtube.com/watch?v=FN5ZU4p8O2Y&hd=1

Le Grand Conseil

Les membres du grand conseil de Khurast ont été corrompu par Méphisto et sont devenus extrément dangereux à toute personne qui voudrait s'aventurer dans les ruines de Travaincal le conseil des anciens est composé de 6 membres:

Geleb Doigt de Feu

Est l’un des membres du conseil qui garde la chambre de Méphisto dans les oubliettes de la Haine. Bremm Sparkfist fut jadis un membre du grand conseil du Zakaroum. Lorsque Méphisto utilisa son influence corruptrice pour pousser le Zakaroum à briser sa pierre d’âme en morceaux, l’un des six fragments de la relique fut planté dans la main gauche de Geleb. Cela fit muter la partie gauche de son corps lui donnant l’aspect d’un démon.

Toorc Poing de Glace

Est l’un des membres du conseil qui garde la chambre de Méphisto dans les oubliettes de la Haine. Bremm Sparkfist fut jadis un membre du grand conseil du Zakaroum. Lorsque Méphisto utilisa son influence corruptrice pour pousser le Zakaroum à briser sa pierre d’âme en morceaux, l’un des six fragments de la relique fut planté dans la main gauche de Toorc. Cela fit muter la partie gauche de son corps lui donnant l’aspect d’un démon.

Ismail Brise-Main

Est l’un des membres du conseil qui garde la chambre de Méphisto dans les oubliettes de la Haine. Bremm Sparkfist fut jadis un membre du grand conseil du Zakaroum. Lorsque Méphisto utilisa son influence corruptrice pour pousser le Zakaroum à briser sa pierre d’âme en morceaux, l’un des six fragments de la relique fut planté dans la main gauche de Ismail. Cela fit muter la partie gauche de son corps lui donnant l’aspect d’un démon.

Bremm Poing de Feu

Est l’un des membres du conseil qui garde la chambre de Méphisto dans les oubliettes de la Haine. Bremm Sparkfist fut jadis un membre du grand conseil du Zakaroum. Lorsque Méphisto utilisa son influence corruptrice pour pousser le Zakaroum à briser sa pierre d’âme en morceaux, l’un des six fragments de la relique fut planté dans la main gauche de Bremm. Cela fit muter la partie gauche de son corps lui donnant l’aspect d’un démon.

Maffer Main de Dragon

Est l’un des membres du conseil qui garde la chambre de Méphisto dans les oubliettes de la Haine. Bremm Sparkfist fut jadis un membre du grand conseil du Zakaroum. Lorsque Méphisto utilisa son influence corruptrice pour pousser le Zakaroum à briser sa pierre d’âme en morceaux, l’un des six fragments de la relique fut planté dans la main gauche de Maffer. Cela fit muter la partie gauche de son corps lui donnant l’aspect d’un démon.

Wyand Croque-doigt

Est l’un des membres du conseil qui garde la chambre de Méphisto dans les oubliettes de la Haine. Bremm Sparkfist fut jadis un membre du grand conseil du Zakaroum. Lorsque Méphisto utilisa son influence corruptrice pour pousser le Zakaroum à briser sa pierre d’âme en morceaux, l’un des six fragments de la relique fut planté dans la main gauche de Wyand. Cela fit muter la partie gauche de son corps lui donnant l’aspect d’un démon.

Mephisto

Mephisto fut le premier démon primordial à être capturé, et sa pierre fut emportée au temple de lumière à Kurast. Un tiers des Horadrim restèrent pour garder cette tombe jusqu'à ce que les deux autres frère soit capturés. Bien que le prix fut élevé, les trois frères furent enfin capturé.

Mephisto réussi finalement à surpasser suffisament les pouvoirs de la pierre d'âme qui l'emprisonnait pour influencer et corrompre les prêtre locaux, appelés Zakarum. Le démon utilisa ensuite les sorts des prêtres pour scinder la pierre d'âme en sept éclat, brisant le sceau mystique et libérant le seigneur de la Haine. Mephisto confia les six plus petits éclats aux mains des six archvêque de Zakarum qui furent chargés de lui apporter de la nourriture par des sacrifices humains pendant qu'il prenait possession du temple. Le plus grand éclat perca la main de Que-Hegan, la plus haute autorité divine de la foi de Zakarum. Il utilisa ce corps comme sa manifestation dans le plan mortel, transformant le visage du mortel en une approximation de son vrai visage. Pendant des années, les leaders religieux corrompus de Zakarum apportèrent à Mephisto des ressources en informations et en adepte perdus pour réalisé son plan de conquête. Il rencontra en fait Diablo, et les deux commncèrent à réduire en esclavage les humains. Cependant, Mephisto fut plus tard tué par les même aventuriers (ou l'aventurier) qui cherche à tuer Diablo. La pierre d'âme de Mephisto fut détruite dans la forge des enfers après sa mort, assurant son banissement de Sanctuaire.

Mephisto est considéré comme le frère le plus maléfique des trois démons primordiaux (et est aussi le plus vieux). Le mal l'habitant est tel que son influence malveillante peut ramener les morts à la vie; ceux des bêtes zombifiées sont remplies de sa colère envers les vivants, que pas même la mort ne peut assouvir leur désire de douleur et de souffrance. Mephisto est aussi vu comme le plus intelligent et le plus manipulateur. Au fil des ans, après avoir ensorcellé les Zakarum, il utilisa ses nouveaux pouvoirs pour mettre les terres de Sanctuaire sous son joug par le pouvoir de guerre des Paladins corrompus, et envoya les profondeur de Zakarum sur Ouestmarch, où son servant involontaire, le roi Leoric, prendrai Tristram.

Vidéo combat: http://www.youtube.com/watch?v=FN5ZU4p8O2Y&hd=1

Izual

Izual était, du temps du conflit éternel du Bien contre le Mal, un des meilleurs lieutenants de l’armée du Bien, et le porteur de la légendaire épée, Irebleu (Azurewrath), ravageuse contre tout démon. Il était aussi un des meilleurs amis de l’archange Tyrael. Lors d’une attaque massive ratée (il avait sous-estimé l’impressionnante armée démoniaque) pour empêcher la fin de la construction de l’équivalente maléfique d’Azurewrath, la dénommée Shadowfang, Izual est capturé, comme beaucoup d’Anges. Les trois frères, Diablo, Baal et Mephisto, le torturent et obtiennent de lui énormément d’informations, notamment sur le fonctionnement des pierres d’âme, et la façon de les corrompre. Les trois frères décident alors de l’emprisonner dans le corps d’un démon particulièrement solide, celui que le joueur doit affronter pour assurer le salut d’Izual. Ceci fait, Izual explique au joueur ce qui lui est arrivé et ce qui a permis à Diablo et ses frères de se libérer des pierres d'âmes.

Hephasto le forgeron

Hephasto était un des Anges capturés lors de l’attaque de l’Enfer par Izual et ses troupes. Il était armurier pour ce dernier. Après sa conversion, il a rapidement gravit les échelles de la hiérarchie en Enfer, pour devenir l’armurier des Forges de l’Enfer. C’est lui qui possède le marteau nécessaire à la destruction de la pierre d’âme de Mephisto.

Diablo

Diablo a passé deux siècles à corrompre lentement la pierre d'âme qui l'avait emprisonné. En même temps, il a été capable d'étendre son influence sur la zone environnante et a possédé le Roi Leoric et son archevêque, Lazarus. Le roi s'est révélé trop fort pour être complètement possédé, alors le démon pris son fils, le prince Albrecht. Diablo a ensuite commencé à transformer les catacombes sous la ville de Tristram en avant-poste des enfers. En répandant la terreur dans les terres environnantes, le démon fut capable d'attirer des héros venus pour débarrasser la terre du mal. Le plus fort de ces héros réussit a atteindre ce but, mais, il fut complètement influencé par le pouvoir de Diablo. Dans sa folie, cet aventurier cru que la seule manière de contrôler le démon fut de plonger la pierre d'âme de Diablo dans sa propre tête. Ceci fut exactement ce que Diablo avait prévu, maintenant le démon avec un corps plus fort à utiliser pour retrouver ses frères et completer son plan ultime...

Finalement Diablo posséda l'aventurier et libéra ses deux frères, Mephisto et Baal. Un second groupe d'aventurier affronta Diablo et le tuèrent. Mais cette fois, sa pierre d'âme fut détruite dans la forge des enfers, mettant enfin un terme à ce mal.

Vidéo combat: http://www.youtube.com/watch?v=FN5ZU4p8O2Y&hd=1

Nihlathak

Nihlathak était l’un des anciens d’Harrogath, qui possédait les pouvoirs d’un nécromancien. Bien que n’étant clairement pas un disciple de Rathma, comme les véritables nécromanciens, son statut d’ancien peut l’avoir autorisé à apprendre ces compétences pour les besoins des rites funèbres et de la communion avec les Anciens. Nihlathak fut le seul ancien qui survécut lorsque les anciens se rassemblèrent autour de la cité pour lancier un antique sort druide de protection. Par la suite, Nihlathak conclut un pacte avec Baal, le seigneur de la Destruction. Il devait donner à Baal la relique des Anciens, le totem le plus saint du peuple barbare, afin qu’il puisse atteindre le sommet du mont Arreat sans être défié par les Anciens. En retour, Baal devait épargner Harrogath. Jusqu’à la découverte d’Anya, Nihlathak se tenait devant sa demeure d’Harrogath. C’était un personnage plutôt hostile, même pour ses compagnons barbares, et désirait ne pas être dérangé dans ses affaires. On sut plus tard que ce fut lui qui enleva Anya et l’enferma dans une prison de glace dans le passage cristallin. Après le sauvetage d’Anya, il se réfugia dans les corridors du martyre. En tant que dernier ancien survivant du clan, Nihlathak a été conduit au bord de la folie par le désespoir de contempler l’échec imminent de son clan à protéger la pierre monde. Ruminant constamment sur les milliers d’alternatives qu’auraient pu choisir, il vivait avec la culpabilité de ne pas être mort avec ses pairs. Cela le mena à trahir le monde de Sanctuary en passant un pacte avec Baal. Les sorts de Nihlathak, « cadavre explosif » et « souffle arctique » sont les principales raisons de la peur qu’il inspire aux aventuriers les plus expérimentés.

Le conseil des anciens

Ce son les gardiens du donjon de la pierre-monde au sommet Arreat, c'est les fantômes d’anciens héros barbares qui ont jadis combattu pour protéger ce lieu, le peuple barbare voue un immense respect envers les anciens, baal avec l'aide de Nihlathak à réussie à forcer l'entrer de la pierre monde sans combattre les gardiens, malheuresement les héros de Diablo 2 ont du combattre ces gardiens pour prouver leur valeurs et être autorisé à pénétrer dans le donjon qui renferme la pierre monde.

Paroles des anciens avant de combattre le joueur: "Nous sommes les esprits des Nephalims, les Anciens. Nous avons été choisis pour garder le Mont Arréat ou est conservée la Pierre-Monde. Peu sont dignes de l'approcher, moins encore comprennent son véritable pouvoir."

Vidéo combat: http://www.youtube.com/watch?v=FN5ZU4p8O2Y&hd=1

Le conseil des anciens à 3 membres:

Talic (le Défenseur)

Talic est originaire des rives occidentales du royaume barbare. Dans son jeune âge, il maîtrisait déjà plusieurs des compétences barbares. Il avait seulement 19 ans lorsqu’il fut appelé pour servir les Anciens. Avant d’être appelé, il n’avait entendu que des légendes du mont Arreat. La chaîne de montagne de Kae Huron, où se trouvait l’Arreat, n’était même pas visible des eaux chaudes près desquelles il grandit. Un beau matin, on frappa à sa porte. C’était l’ancien de la ville et une vieille femme. Ils entrèrent alors que son épouse et son jeune enfant étaient assis à la table. La femme lui fut présentée comme Kala de Secheron, la capitale des tribus barbares. Elle était venu pour charger Talic de la tâche insigne de protéger les portes sacrées du mont Arreat. Sa récompense pour accepter un tel service serait la vie éternelle au sommet de la montagne. Bien que cela fût un honneur dépassant l’imagination d’être choisi pour un tel rôle, il ne pourrait jamais retourner chez lui ni revoir sa famille. Talic se leva de son siège, dominant la voyante d’une tête, et lui dit d’un ton farouche : « Je n’irai pas ! » Il avait refusé. Il dit à la voyante d’en choisir un autre. Kala le regarda et dit que ce n’était pas à elle de choisir. Les Anciens lui avaient parlé d’un jeune guerrier de l’ouest, nommé Talic. C’était lui qu’ils voulaient, c’était lui qu’ils avaient choisi. Talic observa longuement la voyante. Puis, finalement, il hocha lentement la tête en signe d’approbation, se tourna vers sa femme et son enfant, les embrassa et leur fit ses adieux et prit la route du mont Arreat.

Korlic (le Protecteur)

Korlic fut élevé dans les jungles de Henknoc, à l’extrémité méridionale du royaume barbare. Tout en étant luxuriantes et pleines de vie, les contrées où vivaient ces barbares étaient également emplies de dangers qui dépassent l’imagination. Korlic était le chef de Henknoc, protégeant son peuple contre les bêtes parmi lesquelles ils vivaient. Encore enfant, il parvint à dompter l’un des animaux les plus vicieux, appelé rôdeur. On a pu dire qu’il devait avoir du sang de druide pour accomplir une telle tâche aussi jeune. Dans son adolescence, Korlic sauva un petit enfant d’une horde d’araignées géantes. L’enfant se révéla être le fils du chef d’une tribu ennemie. Sans y penser et s’en soucier, Korlic ramena le garçon chez lui. Alors que certains disent que ce fut un acte stupide, d’autres disent que c’était un acte courageux. Quoi qu’il en soit, cela mit pratiquement un terme aux conflits entre les deux tribus. Lorsque les Anciens convoquèrent Korlic, ce fut au travers de la voyante de la tribu, sa femme. Elle lui dit que les Anciens l’avaient appelé pour protéger ce qui ne pouvait tomber, le mont Arreat. C’était un tel honneur que Korlic ne put dire un mot. Voyant cela, sa femme se tourna vers le peuple de Henknoc et s’écria : « Mon époux, votre chef, a été choisi par les anciens pour garder le mont Sacré d’Arreat. En l’honneur de cet heureux événement, nous festoierons jusqu’à son départ. » Et ils festoyèrent pendant trois jours jusqu’à ce que Korlic s’en aille. Le dernier jour, Korlic nomma son successeur. Ce fut le jeune garçon, devenu un homme, que Korlic avait sauvé des araignées géantes si longtemps auparavant. Korlic savait qu’il règnerait avec justice et équité sur les deux tribus. Finalement, ayant achevé tous ses devoirs terrestres, il partit à l’aventure vers le sommet de l’Arreat pour commencer sa quête d’outre monde pour protéger la pierre monde pour l’éternité.

Madawn (le Gardien)

Personne n’est vraiment sûr de l’endroit d’où Madawc est originaire, sinon qu’un jour, il descendit des collines de Val Narian dans le nord, une hache dans chaque main, prêt au combat. Ceux qui étaient assez fous pour combattre aux côtés de Madawc en parlaient comme le prophète guerrier. Il prétendait être hanté par des visions venues aussi bien du passé que du présent. Il commençait souvent des rixes sans avoir été provoqué, prétendant réclamer justice pour des crimes non encore commis. Avant chaque bataille, il s’asseyait, comme en transe, scrutant les cieux. Quelquefois, lorsqu’il sortait de ces transes, il se levait, quel que soit l’endroit où il se trouvait et s’en allait, sans prendre part à la bataille à venir. Ceux qui connaissaient les transes de Madawc commencèrent à croire qu’il pouvait prédire l’issue de la bataille avant même qu’elle commence. Sinon, comment le vieux fou aurait-il pu survivre si longtemps ? Il devint bien connu parmi les guerriers des terres septentrionales en raison de ce soi-disant don. Des hommes commencèrent à suivre Madawc partout où il allait, restant s’il restait, s’en allant quand il partait. Il devint une sorte de légende, un prophète guerrier. Cependant, une nuit que Madawc était assis auprès du feu avec quelques-uns de ses hommes, il se leva, jeta sa pipe et s’en alla. Lorsque l’un des hommes l’arrêta pour lui demander où il allait, il répondit : « Les anciens m’ont appelé pour garder le mont Arreat. Alors, je dois partir ! » Bousculant l’homme, Madawc commença sa longue randonnée vers le sud, en direction du sommet du mont Arreat.

Bartuc

Bartuc le sanglant est le chef d’un groupe de membres du conseil invoqués par Baal à l’intérieur de la salle du trône de la destruction. La rumeur prétend que Bartuc fut jadis le seigneur du Sang, un mage Vizjerei qui fut le rival de son frère, Horazon. Toutefois, cela n’est pas certain. Ils semblent être le même personnage en raison de leur nom identique et de la référence au sang, mais ce Bartuc pourrait être seulement un hommage au seigneur du Sang. Il pourrait avoir simplement agi de la même manière que le seigneur et donc gagné le même titre. Le roman de Knaak « la loi du sang » laisse penser qu’il est impossible au seigneur du Sang de retourner en Sanctuary sans son armure. Et comme son armure fut détruite par Horazon juste avant l’arrivée de Diablo à Lut Gholein, Baal n’aurait pas eu l’armure pour ressusciter le seigneur du Sang. Bartuc le sanglant ne porte pas d’armure, cependant et il est donc possible que Baal n’ait ramené que la moitié de son âme sans l’autre moitié contenue dans l’armure. Il est également possible que seuls les démons premiers aient le pouvoir de ranimer le seigneur du Sang alors que les démons moindres en seraient incapables, car Bélial tenta de le faire mais avait besoin de l’armure dans ce dessein.

Baal

Baal (prononcé bay - el, et non "bah-l") est le seigneur de la Destruction, le deuxième frère des trois démons primordial.

Pendant la tentative de l'emprisonner dans une pierre d'âme, la pierre fut brisée et la plus grande partie de l'éclat restant ne fut plus suffisante pour contenir le démon. Tal Rasha, un puissant mage de l'ordre Horadrim, se porta volontaire pour prendre le rôle d'extension de la pierre et sceller dans son corps pour l'éternité l'esprit de Baal dans un tombeau. Mais l'esprit de Baal pris le contrôle de Tal Rasha, et fut libéré indirectement par son frère Diablo par l'intervention de Marius.

Après que fut témoin de la réunion des démons primordiaux, il se trouva incapable d'apporter la pierre d'âme de Baal à la forge des enfer et passa le restant de ses jours dans un asile. Baal s'introduisit dans la cachette de Marius portant une soutane. Pensant parler à Tyrael, Marius lui raconta son histoire. Après avoir réclamée sa pierre d'âme, Baal révéla sa vraie identité. Il tua Marius avec ses tentacules et réduisit en cendre le lieu.

Peu après, Baal attaque le Mont Arréat. Croyant que le désordre ne se ferait pas, Baal rassembla certains de ses servants les plus puissantsdes profondeur de son domaine. Il a lâcher d'abord ses servants sur la capitale de Sescheron, et sa traînée de Destruction s'est répandue jusqu'à Harrogath. Il a cherché à s'approprier la Pierre-monde sacrée et lâcha la horde des démons primordiaux. Nihlathak lui donna la relique des anciens, entra dans le donjon de la Pierre-monde et combattit sans défi les anciens. Bien que Baal réussi à atteindre son but, il fut tué dans la chambre de la Pierre-monde.

Baal montre des qualités que ces frères n'ont pas. Quand il a retrouvé Marius, il aurai pu le tuer directement et prendre la pierre d'âme, mais il a choisi d'écouter son récit. Ce qu'il a fait est encor ambigu. Il semble aussi être gaucher, car il utilise sa main droite pour nombre de chose. Il utilise sa main droite pour tuer Marius dans l'épilogue, et semble l'avoir beaucoup utilisé dans la conversation avec le Barbare dans la vidéo d'introduction de Lord Of Destruction. Cependant, ce ne sont que de pures hypothèses. Entre autre, il montre un sens de l'humour noir.

Vidéo combat: http://www.youtube.com/watch?v=FN5ZU4p8O2Y&hd=1



Le lecteur requiert Flash