[phpBB Debug] PHP Notice: in file /var/www/templehoradrim.fr/includes/connexion.php on line 8: mysql_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:50544 Library:50625
 Marcheurs noueux - Temple Horadrim • Diablo

Membres
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

J'ai oublié mon mot de passe
Créer son compte.
Connexion automatique



Le Temple

Dossiers

Vidéos


Marcheurs noueux

D'après le manuscrit d'Abd el-Hazir Extrait n°0020

Aussi belle que soit la promenade dans la campagne de Tristram, avec ses champs luxuriants et ses pittoresques rivières, l’air semble peser d’une menace surnaturelle à l’approche du village de pêcheurs de Wortham. Mes efforts pour recenser les résidents étranges, fabuleux et bien trop souvent dangereux de notre monde m’avait mené là-bas. J’espérais trouver un habitant du cru pour me guider en toute sécurité jusqu’au bois Fétide et sur le chemin du retour, car j’étais venu voir de mes propres yeux les créatures bizarres que l’on appelle « marcheurs noueux ».

Qu’est-ce donc qu’un marcheur noueux, me demanderez-vous ? S’agit-il tout simplement d’un arbre ensorcelé ambulant – un spectre des bois – ou est-ce davantage que cela ? Est-ce vraiment vivant ? Voilà les interrogations auxquelles je voulais répondre en pénétrant dans le village de Wortham par cette belle journée, qui s’était arrangée pour devenir sombre et morne à un moment où mon esprit vagabondait. Mais les rares personnes que je rencontrai à Wortham se montrèrent taciturnes et peu enclines à répondre à mes questions.


Au cours de ma visite de cette terne ville, je ne pus que remarquer que le pont que j’avais espéré emprunter vers le bois Fétide avait été détruit, complètement brûlé. Mes questions sur cet incident restèrent sans réponse. Je trouvais également étrange qu’il n’y ait que des personnes âgées dans le village, à l’exception d’une ravissante jeune femme. Son père semblait bien déterminé à ce que je reste à distance d’elle. Même s’il était d’une insistance rustre à ce sujet, il se révéla beaucoup plus sociable une fois convaincu que sa fille ne m’intéressait pas. Il se présenta sous le nom de Pablo DeSoto, et, par un heureux hasard, il avait beaucoup à dire sur de nombreux sujets tournant autour de la magie et de l’objet de mes recherches.

D’après ce bon maître DeSoto, le bois Fétide tire son nom du fait que tout ce qui s’y trouve bouillonne et dégouline d’une conscience maléfique. Le sol lui-même s’y est déjà soulevé pour engloutir un pauvre voyageur. Questionné plus en détail sur le sujet précis des marcheurs noueux, il glosa longuement à propos de leur véritable nature. Il affirmait qu’il s’agit de viles créatures mystiques venues d’un autre monde, qui ne peuvent perpétuer leur existence dans le nôtre qu’en absorbant l’énergie vitale des hommes ou des animaux. Ces êtres malfaisants ont pris l’apparence d’arbres pour pouvoir attirer leurs proies assez près et les consumer toutes entières, et ainsi regarnir leurs réserves d’énergie maléfique. Ces bêtes se déplacent lourdement, et dégagent parfois une puanteur atroce qui empoisonne leurs victimes. Maître DeSoto est certain que l’origine des marcheurs, et celle du bois lui-même, peut être reliée aux exactions des nécromanciens, qui, affirme-t-il, sont responsables d’une grande partie du mal qui s’est abattu sur notre monde. Il m’a exposé l’intégrale de sa théorie selon laquelle « toute c’te pagaille avec Diablo », comme il disait, était également à imputer à leur art impie.

Toute opinion sur la véracité de cette version des faits mise à part, je me sentis chanceux de ne pas avoir pu trouver de guide pour m’emmener au bois Fétide. Après avoir appris ce qui s’y passe, j’ai décidé que c’est un endroit qui conviendra bien plus aux esprits aventureux qu’au mien.



Le lecteur requiert Flash