[phpBB Debug] PHP Notice: in file /var/www/templehoradrim.fr/includes/connexion.php on line 8: mysql_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:50544 Library:50625
 Sorcier - Temple Horadrim • Diablo

Membres
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

J'ai oublié mon mot de passe
Créer son compte.
Connexion automatique



Le Temple

Dossiers

Vidéos


Sorcier

Il existe de nombreux adeptes de la magie qui proviennent des académies disséminées à travers le monde de Sanctuaire, de Xiansai à Caldeum, et qui portent le titre d’« ensorceleurs » ou « magiciens ». Mais ceux qui se qualifient eux-mêmes de « sorciers » ont aussi peu de choses en commun avec les autres lanceurs de sorts qu’un lion avec un chaton. Sorciers et magiciens manient l’un et l’autre les mystères insondables des arcanes mais... l’analogie s’arrête là.

On reconnait aux sorciers un grand nombre de qualités, comme leur esprit de rébellion ou leur perspicacité, mais ils sont aussi réputés pour ignorer toutes les leçons des académies de magie sur des sujets comme la « prudence » ou la « sécurité ». Le comportement hautain des sorciers semble découler de leur talent naturel, qui leur confère la capacité de dompter les puissances magiques ambiantes et de les manipuler par pure intuition, sans jamais avoir effectué de longues études sur le sujet. Tout accident qui pourrait survenir en raison de la maîtrise imparfaite de leurs pouvoirs est regrettable... mais il est rare que les sorciers renoncent pour autant à utiliser leurs pouvoirs, aussi instables soient-ils.

S’ils parviennent enfin à maîtriser ce don à double tranchant et à éviter de se détruire eux-mêmes, cette classe de prodiges des arcanes pourrait atteindre la destinée qui leur semble promise depuis toujours.

D'après le manuscrit d'Abd el-Hazir Extrait n°0007

En raison du peu de tolérance dont je fais preuve envers ceux qui utilisent la magie à des buts égoïstes et malveillants, nombreux sont ceux qui présument que je suis hostile à la pratique des arts magiques sur un plan philosophique. Rien ne pourrait être plus loin de la vérité : mon antipathie est réservée à ces ensorceleurs qui méprisent les traditions et savoirs antiques, savoirs qui ont été affinés au cours des millénaires afin de préserver le respect de l’autorité et le règne de l’ordre.

Tout récemment, la jeunesse de Caldeum est tombée sous l’influence des élucubrations vantardes d’une misérable sorcière de ce genre. Vous lisez bien, j’ai effectivement utilisé le fruste nom de sorcière, et non pas d’ensorceleuse. Il semblerait que même le titre d’un adepte de la magie civilisé soit trop restrictif au goût de cette jeune parvenue. Grâce à mes contacts au sein du Sanctum yshari des clans de mages, je suis l’un des rares à connaître la vérité qui se cache derrière les rumeurs qui courent dans les rues à propos de cette diablesse irresponsable qui exhibe sa magie à tout va.

Cette sorcière a été envoyée ici pour passer ses années d’apprentissage sous la tutelle des meilleurs mages du monde. Eh bien, il semble que l’on ait négligé, sur son île natale de Xiansai, de lui apprendre les manières les plus élémentaires, car elle s’est montrée grossière et peu coopérative dès son arrivée. Placée à l’origine sous le patronage du clan Zann Esu, elle a finalement été confiée aux Vizjereis dans l’espoir que leur discipline stricte et inflexible viendrait à bout de son caractère anarchiste. Mais même les très estimés instructeurs vizjereis ont échoué à la dompter. Ils la surprenaient sans cesse à fouiner à la recherche de magies dangereuses et interdites sans se soucier une seconde des conséquences pour elle-même ou ceux qui l’entourent.

Même si les rumeurs qui racontent qu’elle s’est aventurée dans les Profondeurs amères situées sous le sanctum ne sont pas fondées, on l’a effectivement surprise dans les Resserres antiques, où les incantations les plus dangereuses sont entreposées pour la sécurité du public. Lorsque le grand mage vizjerei Valthek l’a prise à part pour exiger qu’elle s’explique sur son comportement, elle a préféré s’en prendre à lui impudemment plutôt que subir le châtiment qu’elle méritait. La tranche la plus rebelle de la jeunesse de la ville s’active à amplifier les récits déjà exagérés de cet affrontement, jusqu’à leur donner des proportions mythiques, mais je me contenterai de dire qu’elle n’a pas vaincu le mage le plus puissant d’Yshari en combat singulier dans des conditions honorables. Valthek n’ayant pas encore repris conscience, les détails de la rencontre restent vagues, mais des sources fiables ont déjà établi qu’elle avait eu recours à la ruse et à la fourberie pour abattre le grand homme. On m’a également assuré que les importants dégâts matériels étaient à imputer majoritairement à la virtuosité magique de Valthek, et non pas aux talents de cette sorcière débutante. Quand à sa position actuelle, tout le monde l’ignore, car elle a fui la ville immédiatement après l’affrontement.

Je ne cherche pas à semer la panique, mais je trouve cette situation troublante. Voilà qu’une sorcière rebelle, jeune et inexpérimentée, erre dans le monde en jouant avec des magies puissantes qu’elle ne comprend pas. Des gens plus sages que vous et moi ont établi il y a bien longtemps que certaines écoles de magies étaient trop dangereuses et en ont interdit la pratique. C’est précisément ces écoles que cette sorcière semble déterminée à explorer, des magies qui tournent autour de la manipulation des forces primitives formant le tissu même de la réalité. Imaginez : une jeunette entêtée de dix-neuf ans, capable de plier le temps lui-même à sa volonté ! La seule pensée en est véritablement terrifiante. J’espère le plus sincèrement du monde que cette sorcière autoproclamée choisira de ne jamais revenir à Caldeum.

 



Le lecteur requiert Flash