[phpBB Debug] PHP Notice: in file /var/www/templehoradrim.fr/includes/connexion.php on line 8: mysql_connect(): Headers and client library minor version mismatch. Headers:50544 Library:50625
 Sarah Kerrigan - Temple Horadrim • Starcraft


Sarah Kerrigan

Sarah Louise Kerrigan, la Reine des Lames, est un personnage de fiction de l’univers de StarCraft, créée par Chris Metzen et James Phinney. Apparue dès le tout premier StarCraft, elle constitue un personnage central de Brood War, l’extension, et réapparaît dans le deuxième opus, encore en développement.

Kerrigan était à l’origine une fantôme, c’est-à-dire une Terran dotée de pouvoirs psychiques et entraînée pour devenir une agent d’espionnage et une assassin à la fois physiquement et mentalement. Âgée d’environ vingt-six ans au moment de l’histoire, elle est la lieutenante d’Arcturus Mengsk, le chef des « Fils de Khoral », qu’elle sert avec dévotion après qu’il lui a sauvé la vie. Cependant, ce dernier l’abandonne aux Zergs sur la planète Tarsonis, alors qu’elle venait de faire reculer une flotte protoss. Capturée par les Zergs, elle est alors infestée et changée en une sorte d’hybride mi-terran mi-zerg contrôlée par l’Overmind, le Maître-Esprit des Zergs, devenant ainsi le plus puissant agent de la Nuée. Libérée du contrôle de l’Overmind après la mort de ce dernier, elle entre dans Brood War en lutte avec les cerebrates survivants pour prendre le contrôle des Zergs, et finit par devenir la reine incontestée des Zergs grâce à une succession de manipulations et d’alliances trahies.
Kerrigan demeure, par sa crédibilité et la profondeur de sa personnalité, l’un des personnages les plus marquants et les plus populaires de l’univers de StarCraft. Elle a été placée par Tom’s Game parmi les cinquante plus grands personnages féminins de jeux vidéo, et demeure selon Gamespot le deuxième meilleur antagoniste de jeux vidéo.

StarCraft : Origine

Sarah Kerrigan est le personnage dont on connaît sans doute le plus de choses. Enlevée très jeune et dotée d’un potentiel psychique immense, elle fut soumise à différentes expériences au sein de l’Installation Fujita de la planète Vyctor V, sous la direction du major Rumm. Elle sera découverte par les Fils de Korhal lorsqu’ils attaqueront l’Installation.

Apprenant qui elle était et ce dont elle était capable, Mengsk impressionné la manipula pour qu’elle assassine progressivement les trois Fantômes qui avaient tué la famille de Mengsk. Le découvrant, Kerrigan fut furieuse mais Mengsk en fit son bras droit afin de la récompenser. Malgré tout, Kerrigan considérera toujours qu’elle a une dette auprès du chef rebelle.

Il l’envoya sur Mar Sara afin de voir s’il y a moyen de rallier les colons aux Fils de Korhal. Là, elle fit la connaissance de Mike Liberty, avec l’aide de qui elle parviendra à convaincre le magistrat colonial de Mar Sara de rejoindre les Fils de Korhal.

Par la suite, elle rencontra Jim Raynor, dont elle devint plus tard très proche, et participera avec lui et Liberty à la révolte d’Antiga Prime, où elle assassina les officiers confédérés. Ensuite, lorsque Mengsk évacua sa base d’Antiga, il envoya Kerrigan poser l’émetteur psi, qui attire les Zergs, au sein des installations confédérées. Puis lors de l’invasion de Tarsonis, ce fut aux hommes d’Edmund Duke de le faire, et Kerrigan commença à s’interroger sur la nature de Mengsk, capable de livrer deux mondes aux Zergs sans scrupules. Malgré cela, elle accepta d’attaquer les Protoss, venus tenter d’arrêter les Zergs. Elle réussit à remplir sa mission, mais les Zergs lancèrent peu après une attaque en masse sur sa base. À la stupéfaction générale, Mengsk replia ses force et l’abandonna aux Zergs, acte qui dégoûta Raynor au point de le faire quitter les Fils de Korhal.

Cependant, la vie de Kerrigan ne devait pas s’en arrêter là. L’Overmind, conscience collective des Zergs, recherchait en effet parmi les Terrans des individus dotés de pouvoirs psychiques afin de les assimiler et de pouvoir lutter à armes égales avec les Protoss. Le potentiel psychique inhabituellement élevée de Kerrigan suscita chez lui un intérêt inhabituel, au point qu’il préféra ne pas la tuer. Au lieu de cela, il l’infesta de manière particulière, et l’enferma dans un chrysalide pour qu’elle y achève l’évolution qui ferait d’elle l’agente la plus puissante de la Nuée Zerg. Afin d’assurer la défense de cette chrysalide, il rapatria les zergs sur la planète volcanique Char.

Au sein de sa chrysalide, Kerrigan, instinctivement, lançat des appels aux secours télépathiques vers Mensgk et Raynor, espérant obtenir de l’aide. Raynor vint en personne sur Char, et Mensgk envoya le général Duke pour comprendre ces appels. Cependant, aucun des deux ne parvint à stopper la mutation, et Kerrigan jaillit finalement de la Chrysalide, transformée en puissant hybride de zerg et de terran sous le contrôle de l’Overmind, connut à partir de ce moment comme la « Reine des Lames». Elle attaqua et vainquit les forces de Raynor, mais, estimant que ce dernier ne représentait pas une menace conséquente pour les Zergs, l’épargna, lui conseillant seulement de quitter Char.

Après cela, elle infesta un vaisseau scientifique terran, et y récupéra les informations sur le projet « Fantôme » qui lui manquaient pour libérer complètement son potentiel psychique. À partir de là, elle devint pratiquement aussi puissant en termes de pouvoirs psychiques qu’un protoss.

Peu après, un protoss nommé Tassadar arriva sur Char, et provoqua Kerrigan. Furieuse, cette dernière l’attaqua et détruisit une partie de ses forces, mais le Templier s’échappa en narguant une fois de plus Kerrigan et en critiquant sa prévisibilité. Plus encore, il s’avéra que cette provocation n’était qu’une diversion, qui avait permis à Zeratul, le prélat des Templiers Noirs, de tuer le Cerebrate Zasz. En résultat, la Nuée de Zasz, privée de son maître, devint folle et se mit à attaquer tout ce qu’elle croisait, forçant les autres Zergs à l’anéantir.

Après cet incident, Kerrigan fut chargée par l’Overmind de rester sur Char pour traquer et tuer Tassadar, Zeratul et les autres protoss présents sur Char, tandis que la majorité de la Nuée attaquait Aiur, le monde natal des Protoss. Kerrigan s’acquit de sa tâche, et parvint à capturer les Templiers Noirs, qu’elle emprisonna dans une ancienne base terran. Cependant, Tassadar, Zeratul, les Templiers Noirs et Raynor, qui était en fait resté sur Char, furent finalement sauvés par Artanis, le jeune exécuteur Protoss en charge de la défense d’Aiur.

Kerrigan resta par la suite sur Char durant la guerre entre Zerg et Protoss, mais elle ressentit la mort de l’Overmind lorsque celui-ci périt, annihilé par Tassadar.

Brood War : L’Ascension de la Reine des Lames

Après la mort de l’Overmind sur Aiur, Kerrigan avait repris son indépendance, et commençait à agir de son chef, comme n’importe quel Cerebrate. Elle rallia une partie des Nuées restantes à sa cause grâce à ses pouvoirs psychiques, mais, rapidement, une rivalité s’instaura entre elle et la grande majorité des Cerebrates survivants pour savoir qui contrôlerait maintenant la Nuée. Pour le comble, ces Cerebrates, commandés par Daggoth, ancien lieutenant de l’Overmind, parvinrent à recréer un nouvel Overmind en faisant fusionner plusieurs d’entre eux. La créature n’en était qu’au début de son développement, et ne pouvait pas encore contrôler la Nuée, mais si elle se réveillait, elle risquait de reprendre le contrôle de tous les Zergs, Kerrigan y compris.

Désireuse d’éviter cela, Kerrigan se rendit sur Shakuras, la planète des Templiers Noirs, où les Protoss avait trouvé refuge après l’invasion d’Aiur par les Zergs. Après avoir réussi à se faire écouter d’eux malgré leur méfiance, elle leur révéla l’existence de ce nouvel Overmind. Apprenant que les Protoss cherchaient, pour leur part, à réunir deux cristaux sacrés (le Khalis et l’Uraj) pour détruire les Zergs se trouvant sur Shakuras, elle décida de les aider, partant de l’idée que détruire les Zergs sur Shakuras affaiblirait considérablement les Nuées de Daggoth.
Elle accompagna donc Zeratul et Artanis durant leur voyage pour retrouver les cristaux, et y joua un rôle essentiel, récupérant elle-même l’Uraj et utilisant ses zergs pour appuyer les Protoss lorsqu’il arrachèrent le Khalis aux Zergs de Daggoth. Néanmoins, un autre protoss, le Judicateur Aldaris, devina que Kerrigan manipulait les Protoss, et se révolta. Les Protoss matèrent la rébellion, et capturèrent Aldaris, qui n’eut cependant pas le temps de s’expliquer : Kerrigan intervint et l’abattit sans lui laisser le temps de révéler quoi que ce soit. Furieux, les Protoss ordonnèrent à Kerrigan de quitter Shakuras, ce qu’elle fit en ricanant et en affirmant que, de toute façon, cette alliance avait déjà aidé à ses plans.

Les choses se compliquèrent cependant pour la Reine des Lames lorsque le Directoire de la Fédération Terrienne, force terran originaire de la Terre, s’introduisit dans les affaires de Koprulu. Le DFT parvint en effet à vaincre l’Empire Terran, bien que Mensgk ne soit parvenu à s’échapper grâce à l’aide inattendue de Raynor et de ses alliés protoss, et à prendre le contrôle de l’Overmind en développement et des Cerebrates. Pire encore, ils utilisèrent un appareil nommé Perturbateur Psi pour perturber les communications télépathiques des Zergs, faisant perdre à Kerrigan le contrôle de la majorité de ses Nuées. La Reine des Lames ne possédait plus que quelques zergs encore sous son contrôle, ainsi que l’appui d’un unique Cerebrate et de son acolyte, le Terran infesté Duran.

Face à cette situation, elle fit une alliance de circonstance avec Raynor, Mensgk et le protoss Fénix, qu’elle réussit à convaincre de l’aider en s’appuyant sur le fait que le DFT menaçait autant les Protoss et les Terrans que les Zergs. Elle promit également à Mensgk que, s’il l’aidait, elle lui rendrait Khoral.
Tous trois l’aidèrent avec d’excellents résultats : le Perturbateur Psi fut détruit et Kerrigan repris le contrôle de ses Nuées. Comme promit, elle attaqua Khoral et libéra la planète du Directoire, mais, peu après, se retourna contre ses alliés. Le Général Duke et Fénix périrent dans l’attaque, mais, par vengeance, elle épargna Mensgk pour qu’il assiste à son ascension en se rappelant que c’était de sa faute. Il n’est pas dit clairement si elle épargna aussi Raynor ou si ce dernier parvint à s’échapper, mais il sortit vivant de l’attaque, jurant de revenir un jour pour la tuer.

Après cela, Kerrigan retourna sur Shakuras et captura Raszagal, la Matriarche des Templiers Noirs. En l’utilisant comme otage, elle obligea Zeratul et ses semblables à attaquer et tuer définitivement l’Overmind et ses Cerebrates. Le résultat fut une nouvelle réussite, et Kerrigan repris le contrôle de tous les Zergs. Cependant, lorsque les Protoss réclamèrent leur Matriarche, il s’avéra que cette dernière avait déjà été corrompue par Kerrigan, qui en avait fait son pantin. Zeratul la captura et tenta de la libérer, en vain. Lorsque les Zergs attaquèrent sa base, il préféra tuer lui-même la Matriarche plutôt que de la revoir tomber entre les griffes de Kerrigan. Cette dernière, pour se venger, épargna Zeratul afin qu’il reste à jamais torturé par le remords.

Après cela, Kerrigan découvrit que Duran avait disparut, et subit les assauts combinés des forces restantes du DFT, de Mengsk et d’Artanis. Elle sortit cependant une fois de plus victorieuse : Mengsk et Artanis durent se replier, forçant ainsi le DFT à faire de même. Dugalle, amiral du Directoire, proposa à Kerrigan de se rendre si ses hommes étaient épargnés, mais Kerrigan, n’ayant que faire des prisonniers, lui ordonna plutôt de fuir vers la Terre, tandis qu’elle lui laisserait un peu d’avance avant de lancer la Nuée à sa poursuite. Dugalle se suicida peu après, et les forces du DFT furent vite anéanties par les Zergs.

Wings of Liberty

Kerrigan a été déclarée comme réapparaissant dans le StarCraft II à venir, comme on a pu le voir dans plusieurs trailer et images. Après sa victoire contre le DFT et les autres races, elle a, alors qu’elle semblait capable de les détruire pour de bon, rapatrié ses Nuées sur Char et s’est tenu inhabituellement calme durant les quatre dernières années, établissant une paix tendue dans le secteur. Le scénariste Chris Metzen a aussi montré un intérêt sur le fait d’étudier s’il restait encore en elle une part d’humanité ou si elle est vraiment au delà de la rédemption. Ils ont également signalé que ce calme était en partie lié à ses soupçons au sujet de la disparition de Duran.

Personnalité

Kerrigan ayant été élevée dès son enfance pour devenir un Fantôme, elle n’a jamais eu une chance de choisir sa vie. Elle en est donc resté très controversée. Néanmoins, elle a montré des qualités comme le courage et l’audace, et s’est montrée une excellente tacticienne. Dans StarCraft, elle montre aussi des qualités morales, ayant des doutes quant à l’attitude de Mensgk quand ce dernier voulut utiliser les Zergs contre les Confédérés.

Une fois infestée, elle est libérée de ses inhibitions comme de son conditionnement neural, et montre des traits plus sombres. Elle a été décrite par une publication Womens Game.Com comme « rancunière, complice, moqueuse, trompeuse et flamboyante ». Combinés à sa grande intelligence, ses traits la rendent extrêmement calculatrice et manipulatrice. Elle est aussi devenue beaucoup plus agressive : elle affecte désormais le combat rapproché, et s’emporte facilement lorsque Tassadar la provoque. À un point de la nouvelle Queen of Blade, elle en vient même à sucer le sang de ses victimes sur ses doigts.

Apparence

Au début de StarCraft, avant son infestation, Kerrigan est décrite comme belle et gracieuse, incroyablement agile et athlétique. Elle a des cheveux roux, qu’elle porte généralement en queue de cheval, et des yeux verts. Le roman La Reine des Lames décrit son visage comme trop fort pour paraître jolie, mais frappant. Elle retire rarement sa combinaison-armure de fantôme, une tenue équipée de redoutables appareils pour améliorer son potentiel, mais lorsque cela arrive, elle porterait un t-shirt léger, des collants en coton, une veste et des bottes en cuir. Et même alors, elle n’est presque jamais sans armes, portant toujours au moins un couteau sur elle.
L’infestation de Kerrigan a alternée sérieusement son aspect physique. Bien que sa silhouette, sa constitution et son visage soient au départ restés les mêmes, elle possède désormais une peau verdâtre, partiellement renforcée par une carapace de protection. Ses yeux ont virés au jaune, et ses cheveux se sont changées en des tiges segmentées comme des jambes d’insectes ou des antennes. Ses doigts incorporent désormais des griffes rétractables. Deux sortes d’ailes ont poussées dans son dos, décrites comme lui descendant jusqu’aux genoux. Ces ailes ne sont en réalité pas destinés à lui permettre de voler, mais plutôt à attaquer, puisqu’elle les déploie lorsqu’elle attaque.

Profil

Dans StarCraft, Kerrigan est représentée par deux unités différentes : Sarah Kerrigan, qui la représente en tant que terran fantôme, et Kerrigan Infestée, qui la représente telle qu’elle est après son infestation.
En tant qu’unité Terran, Kerrigan est une fantôme, et possède par conséquent les mêmes pouvoirs : elle peut devenir invisible temporairement, et dispose de la capacité « Verrou », qui lui permet d’immobiliser un temps un véhicule ennemi. Elle est armée d’un fusil touchant les unités terrestres et aériennes, qui inflige environ 30 de dégâts. En revanche, elle ne peut lancer d’attaque nucléaire, sans doute parce que ce genre d’attaque met trop en danger sa vie. Bien que cela ne soit pas représenté dans le jeu, elle possède aussi un don de télépathie, comme le prouve un passage de la campagne terran, où elle traite Raynor d’« obsédé » après avoir lu dans ses pensées.
En tant qu’unité zerg, elle compte comme un terran infesté d’après l’éditeur de campagne, bien que ses pouvoirs soient radicalement différents. Elle possède toujours son pouvoir d’invisibilité temporaire, ainsi que d’un arsenal d’autres pouvoirs puissants : mucus, qui ralentit les unités touchées, et les prive un temps de leur éventuel pouvoir d’invisibilité ; consommer, qui lui permet de dévorer une unité zerg alliée pour regagner de l’énergie ; et tempête psionique, qui provoque un puissant orage d’énergie psychique dévastant tout dans une zone ciblée. Enfin, comme toutes les unités zergs, elle est capable de se régénérer.
En revanche, elle a perdu son ancien fusil, au profit de ses griffes qui, si elles ne lui permettent pas d’attaquer les unités aériennes, infligent tout de même 50 de dégâts. Ce profil fait de Kerrigan Infestée l’unité la plus puissante du jeu.

Relations avec les autres personnages

Jim Raynor

Jim Raynor et Kerrigan se sont rencontrés durant leur carrière dans Les Fils de Korhal, et ont coopéré plusieurs fois par la suite. Raynor éprouvait clairement une certaine attirance pour Kerrigan, qui mua par la suite en sentiments, bien que les deux personnages se soient parfois disputés. C’est l’abandon de Kerrigan aux Zergs par Arcturus qui amena Raynor à quitter les Fils de Korhal.
Après la mutation de Kerrigan en Reine des Lames, Raynor a clairement été dégoûté par ce qu’était devenue son ancienne coéquipière, et a commencé à éprouver une méfiance envers elle. Néanmoins, il accepta de coopérer avec elle contre le Directoire. Le meurtre de Fénix par les Nuées achève le peu de sympathie que Raynor éprouvait peut-être encore pour Kerrigan, et il jure de la tuer.
On remarque cependant que, les deux fois où Kerrigan a affronté Raynor, elle l’a toujours épargné, même après qu’il a juré de la tuer.

Arcturus Mengsk

Du temps où elle servait les Fils de Korhal, Kerrigan était la lieutenante dévouée de Mengsk. Après que ce dernier l’a abandonnée aux Zergs, elle a montré une rancœur envers lui, le trahissant et le laissant dans les ruines de son empire pour qu’il assiste à son ascension tout en se rappelant qu’il en était la cause.

Zeratul

Durant Brood War, Kerrigan a plusieurs fois manipulé Zeratul, usant de lui et de ses Templiers Noirs pour arriver à ses fins. Ces manipulations ont eu pour conséquence finale de forcer le Protoss à tuer Raszalgal, la Matriarche qu’il avait toujours servit avec une dévotion sans pareil. Privé d’honneur, Zeratul a juré de se venger.
Kerrigan a cependant montré un certain respect pour Zeratul après qu’il a tué la Matriarche plutôt que de la laisser sous son emprise. « Je vous avais mal jugé, Zeratul. Vous êtes plus valeureux que je ne le pensais. » lui lance-t-elle avant de le laisser partir.

Informations supplémentaires

Sarah Kerrigan est sans conteste l’être humain le plus marqué par les rapports tumultueux qu’entretiennent les Terrans, les Zergs et les Protoss. Grâce à ses capacités psioniques puissantes, son courage inégalé, ses instincts tactiques développés, mais aussi à son entrainement extrême en combat au corps à corps et au maniement des armes balistiques, Kerrigan a rapidement gravi les échelons du programme Fantôme de la Confédération.

Même si une sombre machination la plaça sous la domination du Maître-esprit zerg, elle ne cessa de démontrer une bravoure et une témérité qui rappelaient son passé de fantôme et de membre de la rébellion luttant contre la Confédération. Elle parvint ainsi à prendre le contrôle de l’esprit extra-terrestre et elle est aujourd’hui à la tête de l’Essaim. Elle commande aux innombrables armées de monstres, ces derniers n’ont d’ailleurs pour raison de vivre que l’éradication de l’humanité dans le secteur de Koprulu.

Sarah Louise Kerrigan a découvert la puissance de ses talents psioniques alors qu’elle n’était qu’une enfant. Ce n’était qu’un bref instant de colère d’une enfant contre ses parents, mais il entraîna une hémorragie cérébrale et une mort effroyable pour sa mère. Pendant les années qui suivirent, son père répétait sans cesse « J’ai vu sa tête exploser ». Ce funeste évènement attira l’attention de la Confédération, qui prit conscience de ses pouvoirs. Sarah devint l’objet de toutes les attentions du programme Fantôme encore balbutiant. Son score aux tests d’évaluation psionique fut si haut qu’il fut nécessaire de réévaluer totalement le système de notation, afin de pouvoir déterminer à quel point son potentiel était élevé. On lui arracha ses derniers lambeaux d’humanité et Kerrigan fut désormais connue sous le nom de Fantôme numéro 24601.

Après sa sortie du programme Fantôme, elle devint un assassin d’élite au service du gouvernement corrompu de la Confédération. Lorsqu’elle assassina le sénateur indépendant Angus Mengsk, son destin se lia à celui du fils ambitieux de sa victime, Arcturus. Au début, il souhaitait se venger de Kerrigan, qui avait assassiné son père, mais Arcturus comprit rapidement qu’elle lui serait bien plus utile pour lutter contre la Confédération. Après l’avoir libérée d’un laboratoire expérimental clandestin, il retira son inhibiteur neural et utilisa ses souvenirs retrouvés pour attiser une haine implacable contre le gouvernement qui l’avait manipulée. Kerrigan et Mengsk devinrent alliés.

Au cours d’une mission sur Antiga Prime, Sarah Kerrigan rencontra Jim Raynor, nouvelle recrue des Fils de Korhal et ancien marshal au service de la Confédération. Il était en désaccord avec ses méthodes expéditives lorsqu’elle affrontait la Confédération, mais leur conflit se transforma peu à peu en respect mutuel, en admiration, puis en quelque chose de plus fort. Kerrigan et Raynor œuvrèrent ensemble au cours de plusieurs missions secrètes avant que le mouvement révolutionnaire de Mengsk ne les envoie sur Tarsonis. Même si sa sensibilité était émoussée, Kerrigan fut choquée en apprenant ce qu’Arcturus réservait à la capitale de la Confédération : le déploiement d’un émetteur psi qui attirerait les Zergs sur une des planètes les plus peuplées du secteur, avec pour conséquence la mort de tous les êtres vivants de Tarsonis. Après avoir exprimé son opposition, elle se montra néanmoins loyale et s’attela à sa nouvelle mission. Elle devait en effet protéger les ruches zerg d’un mystérieux ennemi extra-terrestre, les Protoss. Mengsk se servit de son sens de la loyauté et n’hésita pas à l’abandonner sur Tarsonis une fois sa mission accomplie. Il ne pouvait pas se permettre de laisser quelqu’un aussi puissant que Kerrigan en vie et œuvrer dans l’ombre de son nouveau gouvernement; il tenait enfin sa vengeance. Cette trahison rendit Raynor furieux, il quitta la révolution et jura de se venger.

Arcturus Mengsk était loin de se douter qu’il venait de causer sa propre perte en donnant aux Zergs le moyen de le vaincre.

Afin de préserver l’intelligence et le sens de la stratégie de Kerrigan, le Maître-esprit laissa une part d’individualité dans sa nouvelle création, à la différence des cérébrats. C’est cette liberté qui permit à Kerrigan de développer son ambition. En peu de temps, elle vainquit ses frères cérébrats et prit le contrôle de l’Essaim, après la mort du Maître-esprit.

À la tête des Zergs, Kerrigan avance aujourd’hui sur un chemin périlleux et incertain. D’anciennes prophéties ont annoncé sa venue, mais leur signification demeure floue. Ne faites pas l’erreur d’oublier que des milliards de vies sont liées au destin de Sarah Kerrigan.



Le lecteur requiert Flash